Agenda Spectacles Théâtre

« TRUE COPY »: LE COLLECTIF BERLIN AU KVS

THEÂTRE. « TRUE COPY » – BERLIN [Bart Baele & Yves Degryse] – KVS, Bruxelles – 28.01.2020 & 29.01.2020.

Fidèle à son style caractéristique, BERLIN fait fusionner dans « True Copy » des réalités et des univers différents sur la scène. De concert avec son protagoniste, BERLIN pointe quelques points névralgiques du monde des arts tout en évoquant l’histoire universelle d’un seul homme qui essaie de se maintenir dans un tissu de mensonges. À moins qu’il ne s’agisse de variantes de la vérité ?

Le 6 mai 1994, les gendarmes font irruption dans la propriété de Geert Jan Jansen en France. Ils y découvrent plus 1 600 œuvres de grands maîtres comme Picasso, Dalí, Appel, Matisse et Hockney. Un détail frappant : il apparaît que la plupart de ces toiles ont été peintes par un Néerlandais. Pendant plus de vingt ans, Geert Jan Jansen a en effet mené le monde de l’art en bateau. En plus, il l’a fait de manière tellement convaincante que, ne se doutant de rien, Picasso et Appel ont signé des certificats d’authenticité pour des œuvres de sa facture. « Je ne suis pas un escroc, je suis un soulageur, a-t-il déclaré à ce propos. Je pense que je les ai soulagés d’une bonne partie de leur boulot. »

Actuellement, il y a encore toujours quelques œuvres accrochées dans des musées de par le monde dont personne ne se doute qu’ils proviennent de Geert Jan. C’est une faute d’orthographe dans un certificat qu’il a établi pour une œuvre ‘dans le style de Chagall’, qui lui a finalement été fatale.

Ayant déjà fait une apparition comme l’un des trente narrateurs dans Perhaps All The Dragons… de BERLIN, Geert Jan Jansen devient le personnage central dans « True Copy ». À l’ombre des grands maîtres, il perfectionne au fil des années son savoir-faire. La vie et l’œuvre de Geert Jan Jansen constituent un exercice de funambule sur la corde raide entre fiction et réalité.

BERLIN montre dans « True Copy » les rouages internes d’un homme complexe en guise de manuel pour démasquer, entre autres, l’hypocrisie du monde de l’art. Quelle valeur a encore la vérité ? N’est-il parfois pas plus rafraîchissant d’embrasser un mensonge si gracieusement conçu ?

0 comments on “« TRUE COPY »: LE COLLECTIF BERLIN AU KVS

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s