Critique Spectacles Théâtre Votre Week-End à Bruxelles

PINOCCHIO L’AFRICAIN : MAGIQUE !

CRITIQUE. « Pinocchio le Kikirga » – inspiré de Pinocchio de Carlo Collodi – Adaptation : Thierry Oueda (BF) ; Mise en scène : Thierry Oueda (BF) et Marie-Odile Dupuis (B). Par le Théâtre des 4 Mains (Belgique) et le Théâtre Soleil (Burkina Faso) – au Théâtre Varia (petite salle) Bruxelles jusqu’au 13/12/19. Autres dates, voir : (**)

L’histoire : L’art de raconter une certaine réalité à travers un conte tout en gardant la magie de l’imaginaire. Un Pinocchio revisité avec brio, entre l’Afrique et l’Europe.

Dans le village tout le monde semble heureux, la vie coule de source. Si une femme souhaite un enfant, elle danse avec la statuette magique, et elle est exaucée. D’autres vœux et protections font la joie des villageois grâce à elle. Mais voilà que le précieux objet, l’entité surnaturelle, est dérobé. Panique générale, il faut absolument retrouver la statuette.

Un vieil homme pauvre s’ennuie, il se sent seul. Soudain inspiré, il désire créer une marionnette, un petit garçon. Il part à la recherche d’un bout de bois. Dans la forêt, un tronc d’arbre attire son attention. Lorsqu’il lui donne le premier coup de hache, un cri de douleur le fait sursauter. La voix se plaint, lui demande de cesser tandis que d’autres personnages avertissent le vieil homme : attention c’est un génie, c’est le Kikirga ! Qu’à cela ne tienne, c’est le bois qu’a choisi le vieil homme et ce sera celui-là. De retour chez lui, il se met à travailler la bûche. Loin d’être au bout de ses surprises, la situation vécue par le vieil homme, magnifiquement interprété par Yacouba Drabo, va fait rire le public, les enfants sont ravis.

Pinocchio voit enfin le jour. Pinocchio le Kikirga (Le Génie). L’enfant de bois animé, est adorable, mais terriblement naïf et influençable. Il est prêt à tout pour sortir son papa de la misère. Pinocchio va croiser un renard sournois et son acolyte de chat qui tenteront de le manipuler, et puis un enfant peut désireux de se rendre à l’école qui lui parle du pays des jouets, allusion heureuse fait à l’Occident.

Le public va suivre les aventures de l’attachant petit bonhomme de bois à travers les comédiens africains et belges, tout en chanson, à travers des marionnettes de toutes tailles. Les deux excellents musiciens-chanteurs vont rivaliser d’ingéniosité, d’inventivité.

A ce conte très connu de Collodi, s’ajoute les légendes de l’Afrique de l’Ouest et ses figures mythologiques, telles que « Mamiwata », divinité aquatique des religions africaines. Dieu est présent dans tout en Afrique, tout est lui, Pinocchio l’Africain le rend si bien ! Le « Mamiwata », symbole fort de l’animisme, est la fée de Pinocchio dans cette adaptation. Belle, aux cheveux noirs longs et bouclés, mi- serpent, mi- poisson, la marionnette géante impressionne sur scène. Avec elle on retrouve « Siapopo et Guiro, Bala le Mignon » et un requin géant. D’autres personnages sont eux plus réels, tel le « passeur lybien ». Ce dernier symbolise le passeur de migrants sur les bateaux de fortune vers l’Europe, en route vers ce qu’ils croient être un Eldorado : dans le conte il fait traverser la mer à Pinocchio et son ami pour se rendre au pays des jouets. Pinocchio s’enfuira de ce pays de jouets loin d’être l’idéal. C’est ici que le conte fait ressortir de manière subtile et intelligente, sans rien enlever à la magie du conte en lui-même, casser « la vision idyllique que les Africains ont de l’Europe », « qu’il ne faut pas lâcher son pays », que « c’est ici qu’il faut construire l’avenir ».

Il faut saluer dans le jeu, la justesse des dialogues, des chants en moré et du diula, langues burkinabés.

Le concept: Naissance d’une rencontre : Le théâtre Jeunes Publics de la Belgique et de l’Afrique de l’Ouest : une histoire haute en couleurs racontée en musique et en danse par des comédiens et leurs marionnettes.

Le Théâtre des 4 mains rencontre le Théâtre du Soleil de Ouagadougou. Ce dernier travaille à l’émergence du théâtre jeune public en Afrique de l’Ouest. L’entente est immédiate. Le résultat : la naissance de « Pinocchio le Kikirga », une version à l’africaine créée à Ouagadougou et finalisée à Beauvechain.

Des comédiens et musiciens-chanteurs excellents. Une musique envoutante et entrainante. On peut dire que le résultat est surprenant, intéressant avec une explosion de couleurs, de joie et de beauté toute en musique, en danse : un beau message, « un regard critique sur le monde actuel et la façon dont il se partage entre les peuples ».

« PINOCCHIO LE KIKIRGA », une très belle découverte, pas seulement pour les enfants captivés par les personnages, mais pour tout public confondu. Vivement un autre conte du genre.

J’y vais certainement !

Julia Garlito Y Romo

(*) Comédien/n/es (BF = Burkina Faso et B = Belgique): Adissa Ilboudo (BF); Evariste Ouili (BF); Jérôme Poncin (B) ; Violette de Leu (B). Musiciens : Sami Kimpe (BF) et Yacouba Drabo (BF). Scénographie : Aurélie Deloche (B) assistée de Farouk Abdoulaye (Bénin), Berthé Idrissa (BF), Céline Kaboré (BF), Noufou Guiro (BF), Margaux Vandervelden (B), marine Rillard (B). Régie lumière : François De Myttenaere.

(**) En tournée :
21/12/19 : Mont Saint-Guibert, salle des loisirs à 14h00 (tout public)
22/12/19 : Wavre, Espace Columban, à 15h00 (tout public)
26/12/19 : Bruxelles, La Montagne Magique dans le cadre « Noël au Théâtre » à 14h00 (tout public)
27/12/19 : Bruxelles, La Montagne Magique dans le cadre « Noël au Théâtre » à 16h00 (tout public)
28/12/19 : Lille (France), Le Zeppelin, 10h30 et 15h00 (tout public)

Théâtre pour tous à partir de 6 ans

0 comments on “PINOCCHIO L’AFRICAIN : MAGIQUE !

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s