Chronique Littéraire Livres Photographie

LIVRES. « PENDANT 20 ANS, JE N’AI PAS DORMI »

LIVRES – PHOTOGRAPHIE. LA CHRONIQUE LITTERAIRE DE PHILIPPE DEGOUY
« Entre Nous. Intimité du chic bohème des années 1960 et 1970 ». Un photo-mémoire de Mary Russell. Edité par Pierre Passebon. Editions Flammarion, 112 pages, 25 euros.

Journaliste et photographe américaine, Mary Russell a longtemps travaillé pour Vogue, Glamour ou Le Herald Tribune. Une artiste qui a vécu les années 60 et 70 comme un jeu, symbolisées par cet esprit de liberté qui a rayonné sur la mode, la culture. Une façon de vivre, avec l’esprit bohème comme étendard.

Avec son livre  » Entre Nous  » (éd. Flammarion), Mary Russell nous ramène au coeur des années 60 et 70, avec une sélection de ses clichés préférés. « L’ouvrage est le tissu de tous ces moments saisis au hasard de mes obsessions et de mes nuits blanches. Pendant vingt ans, je n’ai pas dormi. »

Au fil de ce voyage dans le temps, se retrouvent les mentors de Mary Russell, comme Helmut Newton, mais aussi tous les symboles de la beauté, tant masculine comme féminine.

Charlotte Rampling, Candice Bergen, Karl Lagerfeld, Gunther Sachs, Marisa Berenson… rassemblés, immortalisés par l’oeil photographique de l’auteure. Une plongée au coeur de la jet set dans laquelle l’auteure se sentait comme chez elle. « Notre devise était de vivre vite et mourir jeune. La rébellion était notre art de vivre et nous étions dans une fuite en avant vers un inconnu grisant. » Un délicieux esprit bohème flotte sur les clichés, alors que résonnent encore les tubes des stars de l’époque, Gainsbourg, les Stones ou Jimi Hendrix en tête.

Un monde marqué par le plaisir de jouir de tous les plaisirs possibles, qui prend fin dans les années 80. Avec les premiers ravages du Sida, terrible prédateur qui va décimer les rangs des noceurs. Ne laissant aux survivants de ce chic bohème que des souvenirs, des absences. Mais aussi ces clichés présents dans ce beau livre. Comme un rappel, bien utile, à vivre le moment présent.

Tout cela forme un bien bel album, comme un heureux rappel de ces swinging sixties. Une bonne idée de cadeau pour les fêtes.

Philippe Degouy

Couverture : éditions Flammarion

0 comments on “LIVRES. « PENDANT 20 ANS, JE N’AI PAS DORMI »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s