Critique Spectacles Théâtre

« LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON » : SUR LE CHEMIN DE LA LIBERTE

CRITIQUE. « LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON », création et interprétation : Dominique Bela / Mise en scène : Charlotte Brancourt / Regard extérieur : Romain David – Nimis Groupe – Olivia Harkay – au Point Culture Bruxelles, Rue Royale 145, le 12 octobre 2019.

Sur le chemin de la Liberté. Une histoire vraie.

Dominique Bela arrive à l’aéroport de Zaventem le 6 septembre 2013. Il y débarque plein d’espoir, il fait partie du « monde » des migrants. Il est migrant. Une identité qui lui colle à la peau. Menacé de mort, arrêté à plusieurs reprises, condamné à une peine d’emprisonnement ferme, il est forcé de quitter le Cameroun à cause de ses activités journalistiques. Il en aura parcouru des chemins et vécu des « aventures » qui questionnent fortement la liberté d’expression. Mais pas seulement, puisque l’Occident n’est pas non plus une promenade de tout repos, plutôt la « découverte des contradictions du vieux continent », empreint d’illusions pour celles et ceux qui veulent s’y réfugier, et l’espoir fortement meurtri par la réalité. L’émotion et l’humour sont au rendez-vous tout au long de ce spectacle, où il nous parlera également de sa vie au pays, de sa mère, sa famille, de ses rencontres, et des innombrables dysfonctionnements de ladite « démocratie » peu importe le pays.

Dominique Bela, sublime.

Si l’on ne choisit pas son destin, on contribue à le rendre meilleur : courage, persévérance, humanisme, résistance pour la liberté d’expression, pour que la différence n’en soit plus une, pour que la tolérance devienne une normalité: Dominique Bela, un parcours extraordinaire empli d’espoir.

Metteur en scène, comédien, certes, il l’est devenu par une chance du destin, métier qu’il a sublimé depuis avec un talent certain à travers ses créations, « Le Chef est Chef même en caleçon » le prouve. Une carrière qu’il débute après avoir fréquenté le Conservatoire Royal de Liège. Journaliste d’origine camerounaise, réfugié en Belgique depuis le 6 septembre 2013, Dominique Bela a un parcours surprenant : critique d’art, il a collaboré à la RTBF pour l’émission « In the mood for Avignon » (retransmis par TV5 Monde et ARTE) ; le magazine « Archipels » ; a été correspondant pour la chaîne de télévision américaine CNN au Burkina Faso, le magazine panafricain « Notre Afrik » ; Mobile Journalist (Mojo) pour la plateforme interactive Voice of Africa ; un des pionniers de la télévision privée au Cameroun ; il écrit pour « La Lettre du Continent » (Lettre d’information confidentielle consacrée à l’actualité politique, et économique de l’Afrique ; publication de référence à destination des décideurs politiques sur tout le Continent Africain). Pour la petite histoire, « La Lettre du Continent » n’est jamais signée par les journalistes… danger oblige ! Mais ce n’est pas tout, puisque cet artiste multifonction a également joué dans le court métrage « Au festin des Rapaces » ainsi que pour une fiction radiophonique ou encore pour la publicité sur le marché équitable. Depuis il foule les planches pour notre plus grand plaisir, notamment avec le Nimis groupe, Un nouveau spectacle est d’ailleurs en préparation et le BB Bruxelles ne manquera de vous en informer.

Et pour finir, Bela est un artiste de cœur, puisqu’il n’hésite pas une seconde à jouer bénévolement pour des causes qui le touchent. Ainsi, c’est devant les résidents d’une Maison de Retraite, que le « Chef est Chef même en caleçon » a touché, fait rire. Des spectateurs pas comme les autres, qui ont su lui rendre la pareille à travers l’émotion de leurs regards. « S’ils ne peuvent aller au théâtre, c’est le théâtre qui ira vers eux ». Chapeau !

Ça doit se savoir : Dominique BELA, « Un Homme Debout » ou « l’histoire d’un voyage ».

J’y vais, j’y retourne et je recommande ! Ce spectacle sera de retour en avril 2020 durant trois semaines au Théâtre VARIA à Bruxelles ainsi qu’au Festival Passages à Metz.

Julia Garlito Y Romo

0 comments on “« LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON » : SUR LE CHEMIN DE LA LIBERTE

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s