Bande dessinée Livres

BD. « KEBEK, L’ETERNITE » : D’OU VIENS-TU UGO ?

BD, La Chronique Bande Dessinée de Philippe Degouy

« Kebek » – Tome 1 : « L’éternité ». Dessin et scénario de Philippe Gauckler. Editions Daniel Maghen, 88 pages, 19,50 euros

Montréal, de nos jours. Roy Koks, spécialiste de l’exploitation minière, est désormais un homme brisé. Qui doit être escorté par la police pour être exfiltré de la ville. Pourquoi? Dans le fourgon de police, il revient sur le début de son histoire, racontée à son avocat.

Un cauchemar qui a commencé dans la région des Monts Otish au Québec. Avec l’éboulement d’une colline qui a mis à jour une énorme sphère noire. Trop parfaite pour être naturelle. D’où vient-elle? Un mystère rapidement dénommé UGO, pour Unidentified Geological Object. Pour la communauté amérindienne Crie, nul ne doit s’emparer de cette sphère découverte sur le territoire de la tribu. Très vite, la tension monte entre les Amérindiens et l’expédition dépêchée sur place pour percer le mystère. Avec sa collègue, la géologue Natana, Roy Koks sent que quelque chose de vivant dans la sphère n’attend que le bon moment pour se dévoiler… Une présence que Roy Koks ressent plus que tout autre. Avec des rêves bizarres.

« Personne n’avait douté que UGO puisse dissimuler un secret…mais qui aurait pu imaginer la nature de ce secret et envisager les conséquences de sa révélation. »

Ne dévoilons pas davantage le scénario de ce premier tome d’un diptyque réalisé par Philippe Gauckler (Prince Lao, Koralovski…).

Avec « Kebek, L’éternité », Philippe Gauckler livre aux éditions Daniel Maghen un scénario de science-fiction qui captive le lecteur dès les premières planches. Avec une alternance de retours vers le passé et de moments vécus au présent, le suspens se construit peu à peu et suscite passion et curiosité. Une histoire bien troussée et magnifiée par un graphisme en couleurs directes. Avec la froideur des bleus, parfaitement en adéquation avec le décor canadien. Des doubles planches permettent de savourer tout le talent de l’auteur pour le découpage. Comment ne pas apprécier la beauté de la couverture?

La science-fiction qui domine l’ouvrage n’empêche pas l’auteur de glisser des thèmes bien plus terriens, comme la difficile cohabitation entre les communautés canadiennes. Avec ces tribus encore et toujours méprisées dans leur volonté de régler leurs territoires.

Un très bel album proposé par l’éditeur de livres d’art Daniel Maghen, qui se referme sur un cahier graphique d’excellente facture. Un bonus appréciable pour un album qui donne clairement envie de connaître la suite.

Philippe Degouy

kebek1

Couverture : éditions Daniel Maghen

Advertisements

0 comments on “BD. « KEBEK, L’ETERNITE » : D’OU VIENS-TU UGO ?

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s