Chronique Littéraire Livres

« L’HIVER EN ETE » : LA FEMME, L’ARME DE SEDUCTION DE JEAN-PIERRE GIBRAT

LIVRES. La Chronique littéraire de Philippe Degouy.
«  »L’Hiver en été ». Artbook de Jean-Pierre Gibrat ». Artbook de Jean-Pierre Gibrat. Par Rebecca Manzoni et Jean-Pierre Gibrat. Editions Daniel Maghen, 175 pages, 39 euros.

Un beau livre construit autour d’un entretien amical mené par l’artiste Jean-Pierre Gibrat et la journaliste Rebecca Manzoni. Une complicité évidente illustrée par des planches qui mettent en valeur la femme, éternelle héroïne de nos vies. De quoi nous permettre de recommander la lecture de cet artbook publié par les éditions Daniel Maghen.

Articulé autour de ses séries Le Sursis, Le Vol du corbeau et Mattéo, le dessinateur Jean-Pierre Gibrat livre un artbook de toute beauté. Son beau livre L’Hiver en été, publié aux éditions Daniel Maghen, explore son univers féminin en compagnie de la journaliste Rebecca Manzoni. Une promenade littéraire savoureuse qui transpire de la complicité présente entre elle et l’artiste. Un ouvrage qui se lit comme un hommage appuyé à la femme, à la fois forte et vulnérable. Mais dessinée dans toute sa séduction.

Un entretien qui prouve combien est erronée l’assertion qui veut qu’une amitié est impossible entre un homme et une femme. Côté lecteur, on la découvre, on l’apprécie, elle qui donne lieu à de beaux échanges sur la biographie de l’auteur, ses états d’âme quand il débute une oeuvre ainsi que ses procédés de fabrication d’un album. Sans langue de bois, Jean-Pierre Gibrat révèle ce qu’il aime, quels sont ses admirations dans le métier ou sa vision de la BD. « Mon ambition est de capter en dessin les sensations que me procurent les choses » explique notamment l’artiste. La lecture des planches sélectionnées appuient sa déclaration.

Un entretien richement illustré de planches pleine page, en couleur ou en noir et blanc. De quoi mesurer davantage le souci du réalisme exprimé ainsi que les jeux de couleurs parfaitement maîtrisés. Les fans des séries de l’auteur retrouveront avec tendresse la belle Cécile. Notamment.

Tout compose un artbook qui se lit avec lenteur, comme pour mieux s’imprégner de cette oeuvre. Et au moment de le refermer, revient en mémoire ce témoignage d’un anonyme rencontré par l’auteur : « quand on voit votre dessin, on a envie d’entrer dedans. » Rien n’est plus vrai. Comme en témoigne cette planche qui montre des résistants pris sur le vif lors de la Libération de Paris. Qui n’aurait pas envie de prendre les armes aux côtés de la belle héroïne?

« Si le dessin est à peu près réussi, il va dégager une atmosphère, une ambiance » souligne Jean-Pierre Gibrat en guise de parfait résumé de son oeuvre présentée dans cet artbook sur lequel flotte une ambiance estivale.

Philippe Degouy

Couverture : éditions Daniel Maghen

Advertisements

0 comments on “« L’HIVER EN ETE » : LA FEMME, L’ARME DE SEDUCTION DE JEAN-PIERRE GIBRAT

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s