Agenda Opéra Spectacles

« LE CONTE DU TSAR SALTANE », UN OPERA INVENTIF INSPIRE DE POUCHKINE

OPERA. LE CONTE DU TSAR SALTANE – Opéra de Nikolaï Rimski-Korsakov – Direction musicale ALAIN ALTINOGLU – Mise en scène et décors DMITRI TCHERNIAKOV – La Monnaie – De Munt, Bruxelles – 11.06.2019 – 29.06.2019

LE CONTE DU TSAR SALTANE, DE SON FILS, GLORIEUX ET PUISSANT PREUX, LE PRINCE GVIDONE SALTANOVICH ET DE LA TRÈS BELLE PRINCESSE CYGNE

Il est certains opéras dont le titre suffit à ouvrir les portes de l’imaginaire. En 1899, en l’honneur du centième anniversaire de la naissance d’Alexandre Pouchkine, Nikolaï Rimski-Korsakov s’inspire d’un des contes les plus célèbres du poète pour composer un opéra d’une merveilleuse inventivité – comportant même ce qui deviendra d’emblée un tube, le « Vol du Bourdon ». Un récit chanté, où le talent pour la mélodie et l’orchestration du compositeur se marie parfaitement avec l’humour parfois absurde et l’imagination débordante de l’auteur. Tout comme dans Le Coq d’or, Alain Altinoglu pourra exercer ses dons de magicien à la tête de l’orchestre, tandis que le metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov reviendra à la Monnaie, après son retentissant Il trovatore, pour une fin de saison lyrique teintée de psychologie.

Le tsar Saltane épouse la cadette de trois soeurs après avoir appris que le voeu le plus cher de celle-ci était de lui donner un fils héritier héroïque. Mais à la suite d’une ruse ourdie par ses soeurs jalouses et par leur vieille tante Babaricha, la tsarine est jetée à la mer avec son nourrisson, Gvidone. Le tonneau dans lequel ils sont enfermés est rejeté sur le rivage d’une île déserte. Dans ce lieu ensorcelé, le fils du tsar grandit et libère un cygne des mains d’un magicien. Pour lui témoigner sa gratitude, le cygne aide Gvidone à visiter son pays natal sous la forme d’un bourdon. Trois voeux, trois prodiges et trois piqûres de bourdon plus tard, père et fils peuvent enfin se rencontrer.

streaming sur
http://www.lamonnaie.be/fr/streaming
2.9 > 22.9.2019

0 comments on “« LE CONTE DU TSAR SALTANE », UN OPERA INVENTIF INSPIRE DE POUCHKINE

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s