Critique Le Bruit de Bruxelles Spectacles Théâtre Votre Week-End à Bruxelles

« COUP DE SOLEIL » : DEMON DE MINUIT AU FEMININ

CRITIQUE. « COUP DE SOLEIL », de Marcel Mithois – Actualisé et mis en scène par Nathalie Uffner – au Théâtre Royal des Galeries – 32, Galerie du Roi – à 1000 Bruxelles – jusqu’au 19/05/2019

Au diable les préjugés !

Valentine a tout pour être heureuse (en tout cas en apparence) elle est un « Nez » comme on dit, une parfumeuse renommée ; elle habite un beau duplex, est indépendante financièrement. La cinquantaine, divorcée, elle entretient une relation depuis quinze ans avec Gérard. Mais voilà, Valentine s’ennuie. Gérard l’ennuie. Et c’est tout naturellement qu’elle se confie ouvertement au public. C’est d’ailleurs dans ce contexte que commence l’histoire, lorsqu’elle s’apprête à écrire une lettre de rupture à son amant de toujours.

Mais voilà qu’on sonne à la porte. Oh non ! Gérard est déjà de retour ? Surprise ! Il s’agit d’un jeune fleuriste plein d’entrain, Patrick, qui lui apporte un bouquet. Une commande de son compagnon justement, pour se faire pardonner : il n’a, en effet, pas pu prendre son vol et n’arrivera que le lendemain. Qu’à cela ne tienne : quelle joie ! Valentine a plus de temps pour réfléchir tranquillement à sa situation sentimentale. C’est sans compter avec la délicieuse insolence du jeune homme qui tombe amoureux d’elle. La belle bourgeoise résistera-t-elle longtemps aux charmes de Patrick, bien décidé à la séduire ?

Entre Ghislaine, une femme de ménage disjonctée (la très remarquée et excellente Julie Duroisin), le directeur de Valentine : Jean Carmarec, le fils de Valentine : Jérôme, le fameux Gérard, et, bien entendu, Patrick et Valentine, jalousie et quiproquos feront de cette pièce un véritable spectacle divertissant, rafraîchissant qui ne laissera personne indifférent. Le bien connu « démon de midi » de ces messieurs devient le « Coup de soleil » de ces dames ! Et alors ? Au diable les préjugés, et certainement la monotonie, déridez-vous sans tabous en allant voir « Coup de Soleil ».

L’Auteur : Marcel Mithois (1922-2012), Prix Courteline 1972 (en autre) pour l’ensemble de son œuvre. Auteur à succès, chroniqueur humoristique durant de nombreuses années, auteur dramatique et auteur de télévision, directeur des créations dramatiques à l’ORTF (1) et au comité de lecture à la SFP (2), il était également Chevalier de la Légion d’honneur et Commandeur des Arts et Lettres. Parmi ses œuvres les plus connues : Paul et Virginie, Les 400 coups de Virginie, Croque-Monsieur, Coup de Soleil.

La mise en scène : On se souvient forcément du « Coup de Soleil » de 1982 avec dans le rôle principal la regrettée Jacqueline Maillan. Lorsque David Michels, Directeur du Théâtre Royal des Galeries, propose la mise en scène de cette pièce à Nathalie Uffner, séduite, l’idée l’amuse. Pour cette version 2019, elle décide de l’actualiser en créant le personnage de Valentine comme étant une femme moderne, indépendante (tant financièrement que personnellement), divorcée, avec un compagnon qu’elle ne voit que trois fois par semaine et qui tombe amoureuse d’un jeune homme qui a la moitié de son âge. Un casting intéressant (*), choisi pour « les qualités que requiert leur personnage, nous dit Nathalie Uffner, mais surtout ils ont tous la vis comica et le sens de la comédie ». On ne peut que saluer cette excellente version de la comédienne, metteuse en scène et auteure belge que le BDO a déjà eu l’occasion de suivre : rappelez-vous, notamment, de « Anti-Héros » avec Achille Ridolfi (**).

Fortement applaudi, véritable chamboulement de vie aux milles parfums des sens et du rire : « COUP DE SOLEIL », j’y vais.

Julia Garlito Y Romo

(*) Comédiens : Marie-Paule Kumps (Valentine), Bernard Cogniaux (Gérard), Camille Pistone (Patrick), Damien De Dobbeleer (Jerôme), Julie Duroisin (Ghislaine), Jean-Daniel Nicodème (Jean Carmarec), Gudule (Brigitte).
Décor et costumes : Charly Kleinermann et Thibaut De Coster.

(**) Critique BDO Tribune : https://lebruitduofftribune.com/2018/10/25/anti-heros-paraitre-et-mentir-tout-un-art/

(1) ORTF : Office de Radiodiffusion Télévision Française.
(2) SFP : Société Française de Production.

coup2

0 comments on “« COUP DE SOLEIL » : DEMON DE MINUIT AU FEMININ

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s