Chronique Littéraire Lifestyle Livres

CES MORTS CELEBRES QUI EN SAVENT PLUS QUE LES VIVANTS

LIVRES. La Chronique littéraire de Philippe Degouy
« Autopsie des morts célèbres ». Par Philippe Charlier et David Alliot. Editions Tallandier, 272 pages, 19,50 euros environ.

Ces morts célèbres qui en savent plus que les vivants

Si la mort reste un mauvais moment à trépasser, elle réserve souvent des surprises aux historiens. Pour preuve, le nouveau livre de Philippe Charlier consacré aux morts célèbres. Un ouvrage qui se lit comme un roman et teinté d’un humour…noir, parfait pour désamorcer le sujet.

Comment est morte notre chère Lucy? Pourquoi le corps de Saint Louis a-t-il été dispersé façon puzzle? Quelle était cette mystérieuse épidémie de décès survenus à la cour du roi Louis XIV? Le génie littéraire est-il mortel pour ses auteurs? Autant de questions parmi d’autres qui figurent dans le document consacré aux morts célèbres, publié aux éditions Tallandier par Philippe Charlier. Directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement au Musée du quai Branly, l’auteur est spécialiste en paléopathologie. Soit « la médecine légale appliquée aux cadavres anciens ». Un fin limier quand il s’agit de découvrir la cause d’un décès, célèbre de préférence, et de remonter aux causes qui ont provoqué celui-ci.

La lecture d’ Autopsie des morts célèbres passionne de bout en bout. Par la richesse des enquêtes et les nombreuses anecdotes qui ponctuent le récit. Si les propos de Philippe Charlier reposent bien sur des recherches scientifiques de haut niveau, l’auteur n’a pas la mort triste et ponctue son livre de traits d’humour. Comme dans les titres des chapitres du livre. « Je crâne donc je suis », qui permet au docteur d’expliquer le génie cérébral de Descartes. « Et vice Versailles » revient quant à lui sur l’explication de ces multiples décès étranges survenus à la cour de Louis XIV. « Rock Around the bunker », titre pour le moins rock’n roll, se consacre à la mort d’Hitler et les restes découverts. De quoi savoir enfin si le dictateur est bien mort en 1945. Ou pas.

Une mort qui pose question

Un document qui se lit d’une traite et pose les questions qui dérangent. Comme celle relative à la restitution des restes humains conservés dans nos musées. Des crânes aux squelettes en passant par les momies présentées dans les vitrines. Faut-il les rendre? Et si oui, à qui ?

Plus dramatique, la question du réchauffement climatique. Lui qui risque de ramener à la vie des virus et bactéries mortels, conservés dans les glaces depuis des siècles. Avec le risque avéré de vastes pandémies, semblables à celles amenées sur le Nouveau Monde par les diverses expéditions venues d’Europe.

En fidèle compagnon de la mort, Philippe Charlier aborde aussi le vaste débat relatif aux expériences de mort imminente. Son avis est pour le moins étonnant.

Un auteur qui, dans le cadre d’une vaste enquête relative à la disparition de l’homme de Néanderthal, salue le métissage qui ne peut qu’être bénéfique à la survie de l’humanité.

Un ouvrage qui se referme sur une vaste question philosophique : mais qu’est-ce que la mort? « Il faut bien le reconnaître, sur ce point, les morts en savent beaucoup plus que les vivants » explique Philippe Charlier en guise de conclusion…provisoire.

Philippe Degouy

charlier2

Advertisements

0 comments on “CES MORTS CELEBRES QUI EN SAVENT PLUS QUE LES VIVANTS

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s