Art Expositions Votre Week-End à Bruxelles

« ALENTOUR », UN PROJET DE JOHN M. ARMLEDER A LA FONDATION CAB

EXPOSITION. ALENTOUR – A PROJECT BY JOHN ARMLEDER – Fondation CAB Bruxelles – jusqu’au 22 juin 2019.

En avril 2019, la Fondation CAB invite John Armleder (né en 1948 à Genève), artiste Suisse emblématique et iconoclaste, à imaginer une exposition unique qui rassemble des artistes pionniers de la scène artistique suisse, depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui et adhérant à la quintessence de l’abstraction primaire et de la géométrie graphique, avec des artistes internationaux travaillant dans le sillage de ces pionniers du conceptualisme suisse, et s’appropriant ce patrimoine de manière libre et éclectique.

Plutôt que de présenter ces pratiques artistiques comme de simples exemples schématiques de l’exercice de l’abstraction en peinture, Armleder nous emmène dans un voyage tourbillonnant à travers des confusions géométriques englobant la perception ; distorsions 2D et 3D et installations en trompe-l’œil dans lesquelles l’architecture environnante est doublée, fragmentée ou désincarnée.

Après le Bauhaus allemand, l’Abstraction Géométrique suisse est devenue une contribution majeure à l’art du XXe siècle, avec une esthétique sobre et rationnelle basée sur l’harmonie, l’équilibre et la perfection technique, aboutissant ainsi à une esthétique formelle distincte. Cette tradition résonne tout au long de l’exposition.

L’exposition prend la forme d’une installation immersive unique. Mosaïque de peintures et d’œuvres murales dans lesquelles les conversations entre les artistes sont aussi importantes que leurs discrètes contributions ; ses excentricités célèbrent les plaisirs de la collaboration et de l’amitié. En témoignent les travaux de John Armleder, Stéphane Kropf et John Tremblay (ces deux derniers ayant exécuté plusieurs collaborations avec Armleder ces dernières années ; il est lui-même un grand défenseur de leurs pratiques) qui envahissent l’espace principale de la Fondation CAB.

Depuis les années 80, Armleder interroge l’abstraction et l’idée de modernité par le biais de l’appropriation et de la citation. Ses « Furnitures Sculptures » dans lesquelles des objets trouvés sont mêlés à des peintures abstraites géométriques ou monochromes critiquent l’idée de style et portent un regard ironique et distancié sur l’académisme de l’abstraction.

John Tremblay (né en 1966 aux États-Unis) qui travaille avec des sérigraphies et de la ferraille aplatie expose ses formes circulaires, dérivées des angles droits et des rectangles qui ornent généralement l’abstraction géométrique. Enfin, la peinture abstraite de Stéphane Kropf (né en 1979 à Lausanne) attire l’attention de l’observateur en jouant sur les vibrations optiques. Dans ses peintures, la couleur ne déploie son effet maximum que lorsque les spectateurs vont et viennent devant les tableaux et s’abandonnent entièrement à l’observation.

Cette rencontre informelle se transforme en une expérience significative qui implique également la participation d’autres « invités ». Dans la seconde partie de l’exposition une dizaine d’artistes issus de la même tradition de l’abstraction géométrique participent à un accrochage unique et arbitraire.

Comme Christian Flocquet (né en 1961 à Genève), dont les formes géométriques, l’association de couleurs binaires et la composition en diagonale,coexistent dans ses toiles aux dimensions souvent monumentales ou Domenico Battista (né en 1946 à Triggiano), qui a commencé à travailler au Venezuela dans les années 70 dans la tradition de l’Op Art, insufflant dans ses toiles des vibrations, un rythme et une énergie dynamique déformant le regard, ou encore Philippe Decrauzat (né en 1975 à Lausanne) qui, fasciné par les formes optiques, poursuit ses recherches et les insuffle d’influences Op Art pour manipuler les relations entre ses œuvres, les espaces dans lesquels elles se situent, ainsi que le mouvement et la perception du spectateur.

Sylvie Fleury (née en 1961, Genève) s’approprie des biens de consommation pour refléter l’obsession de la séduction, la satisfaction temporaire et les désirs. Le slogan «Yes To All» apparait régulièrement dans son travail reflétant un langage visuel attrayant et séducteur pour les spectateurs qui sont des consommateurs conditionnés. En écho à cette préoccupation, Blair Thurman (né en 1961 aux États-Unis) avec ses formes simples standardisées issues de la vie quotidienne jette un pont entre cette enquête visuelle et une réflexion sur la saturation de notre culture par les médias. Il explore la corrélation entre représentation et abstraction, en empruntant au Pop Art et au Minimalisme et en les associant à des éléments contemporains issus du divertissement et de la culture pop. Mai-Thu Perret (née en 1976, Genève) s’appuie également sur ce qui fait prospérer nos sociétés capitalistes, en remettant en question nos rituels et nos pratiques utopiques. Elle utilise des références littéraires féministes et moderniste à travers l’art et l’artisanat comme font les cultures orientales pour construire sa pratique faite de performance, de sculpture, d’installation et d’arts appliqués.

A travers cette exposition, John Armleder identifie et démêlé un grand nombre des principaux fils qui composent le discours esthétique contemporain. En tant que producteur de performances, de peintures, de sculptures, d’installations et d’œuvres qui défient totalement ces classifications, il bouleverse sans cesse les attentes concernant ce qu’est l’art et son fonctionnement. Traverser chacun de ses projets est un respect profond pour le rôle énergisant que le hasard joue dans l’art comme dans la vie.

AVEC
John Armleder, Domenico Battista, Philippe Decrauzat, Sylvie Fleury, Christian Floquet, Poul Gernes, Fabrice Gygi, Stéphane Kropf, Elaine Lustig Cohen, Olivier Mosset, Mai-Thu Perret, Ralph Rumney, Blair Thurman, John Tremblay
curateur John Armleder

FONDATION CAB 32-34 RUE BORRENS 1050 BRUSSELS

Informations pratiques
Exposition: 24 avril – 22 juin 2019
Mercredi – samedi : 12h à 18h

Advertisements

0 comments on “« ALENTOUR », UN PROJET DE JOHN M. ARMLEDER A LA FONDATION CAB

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s