Agenda Opéra Spectacles

A LA MONNAIE, UN « TRISTAN UND ISOLDE » MIS EN SCENE PAR RALF PLEGER

OPERA. TRISTAN UND ISOLDE – Opéra de Richard Wagner – Direction musicale ALAIN ALTINOGLU – Concept artistique RALF PLEGER & ALEXANDER POLZIN – Mise en scène RALF PLEGER – en Allemand, surtitrages Français et Néerlandais – durée 5h avec entractes – la monnaie – De Munt, Bruxelles – du 02.05.2019 au 19.05.2019.

« Comme dans mon existence je n’ai jamais connu le vrai bonheur de l’amour, je veux élever au plus beau de tous les rêves un monument où, du début à la fin, cet amour s’accomplira cette fois vraiment jusqu’à la saturation », écrit Richard Wagner à Franz Liszt en décembre 1854. Il jette alors les premières esquisses de Tristan und Isolde, un opéra qu’il conçoit comme un ample dialogue entre deux amants, Tristan de Cornouailles et Isolde, une princesse irlandaise promise au roi Marke. Tristan und Isolde est l’hymne wagnérien à l’amour et à la mort : il y ouvre résolument de nouvelles voies sur les plans harmonique, mélodique et esthétique. Ralf Pleger, réalisateur reconnu de films musicaux innovants, ambitionne, en collaboration avec le plasticien Alexander Polzin, une immersion dans l’étroite relation entre texte et musique propre à Wagner. Ce concept donne à Alain Altinoglu toute latitude pour faire résonner la dimension cosmique de cette partition.

SYNOPSIS
Tristan ramène en Cornouailles la fille du roi d’Irlande, Isolde, afin de la donner en mariage au roi Marke, dont il est le plus fidèle vassal. Pendant le voyage, Isolde, à l’aide d’un poison mortel, tente d’étouffer l’amour passionné et secret qui avait commencé à naître entre elle et Tristan. Mais la confidente de la jeune femme, Brangäne, remplace ce poison par un philtre d’amour qui lie à jamais les deux jeunes gens. Leur idylle est cependant rapidement révélée à Marke par Melot, jaloux, qui inflige également une blessure mortelle à Tristan. Ce dernier veut revoir Isolde avant de mourir, et quand sa bien-aimée arrive, il arrache ses pansements et s’éteint dans ses bras. Isolde le suit, en transe, dans la mort.

de-munt-mtm5nza5mjey

Advertisements

0 comments on “A LA MONNAIE, UN « TRISTAN UND ISOLDE » MIS EN SCENE PAR RALF PLEGER

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s