Bons plans Performance Spectacles

PERFORMATIK, LA BIENNALE DE LA PERFORMANCE A BRUXELLES

PERFORMANCE. Performatik – Biennale de la Performance à Bruxelles – Du 13 mars 2019 au 23 mars 2019 – Divers lieux, Bruxelles. https://www.kaaitheater.be/fr/agenda/performatik-19

Tous les deux ans, Performatik met en lumière l’art contemporain de la performance ou live art. Onze jours durant, le Kaaitheater et onze partenaires bruxellois accueillent des artistes qui explorent la zone d’ombre où ils triturent sans ménagement les codes des arts du spectacle vivant et des arts visuels. Dans le monde de l’art, la performance a déjà connu un essor par le passé et ces dernières années, elle y occupe sa place de manière toujours plus résolue.

Vito Acconci – qui était un des hôtes de Performatik09 – affirmait que l’art de la performance ne peut être qu’une forme d’art provisoire dans l’oeuvre d’un artiste. Un moment qui secoue tout, comme l’annonce d’une nouvelle période. Mais à présent que la précédente Biennale de Venise a décerné un lion d’or à trois artistes de la performance, que cet art fait partie intégrante de toutes les biennales et foires d’art contemporain, les expressions artistiques « immatérielles » s’avèrent avoir acquis une place fixe dans le monde des arts plastiques.

Est-ce un signe des temps que des corps vivants s’infiltrent toujours plus souvent dans les musées ? Les musées misent-ils habilement sur la demande des consommateurs de vivre des expériences ? Les artistes y participent-ils volontiers, en créant par exemple d’emblée une version scénique et une version muséale ? Ou cherchent-ils de nouvelles formes et de nouveaux modes de présentation qui triturent les codes de l’oeuvre d’art, du public et de l’institution ? Depuis dix ans déjà, Performatik choisit résolument cette seconde option. Parce que l’art de la performance est et doit par essence être une expression artistique fragile.

Pour cette sixième édition, la plasticienne Laure Prouvost présente sa première performance pour la scène – en collaboration avec Sam Belinfante et Pierre Droulers –, et le chorégraphe Noé Soulier s’empare de l’espace théâtral avec une vingtaine d’oeuvres d’art de la collection du Centre Pompidou. Alexis Blake et Jocelyn Cottencin introduisent du mouvement dans des oeuvres d’art historiques. Jimmy Robert, Jozef Wouters/Globe Aroma, Last Yearz Interesting Negro et PRICE jouent avec les frontières du visible et de l’invisible.

L’ancrage historique de Performatik19 est le mouvement Bauhaus qui a vu le jour il y a cent ans. Certaines lignes directrices sont très actuelles : l’artisanat par opposition à la production de masse, le statut de l’auteur et du collectif, l’académie des arts comme communauté d’artistes, le rapprochement de l’art de la vie quotidienne. La relation entre l’homme et l’espace constituait la base du développement de nouveaux modèles de vie. Les principes du Bauhaus sont le point de départ de Radouan Mriziga, d’Ula Sickle et des chercheurs d’a.pass. Qui plus est, les artistes collaboreront plus que jamais auparavant avec des étudiants au cours de cette édition et ne présenteront pas seulement des oeuvres achevées, mais aussi les processus de création et les répétitions.

La mort, le deuil et la performativité sont une autre ligne directrice de cette édition de Performatik – au mois de mars, nous commémorons les attentats de Bruxelles en 2016. Dans U-Loss et Bardos States, Barbara Raes et The Monastery créent respectivement de nouveaux rituels autour de la mort et du deuil. Lotte van den Berg et Liz Magic Laser partent en quête des frontières entre performance, thérapie et politique ; IN/FINITY jette un pont entre soins et art.

La performance ne peut pas être cataloguée. Attendez-vous à des performances en tête à tête, à des performances de quatre minutes ou d’une journée entière, à une manifestation dans la ville, des rituels, des recherches en public, des concerts, de la danse, des installations sonores, des lectures-performances, des débats, des constellations, des expositions interactives… Et à une fête ! L’élément commun est toujours l’événement en public, la rencontre dans l’ici et maintenant entre spectateur(s) et performeur(s). Soyez les bienvenus !

Kaaitheater in association with
a.pass | Argos | Beursschouwburg | Bozar | CC Strombeek | Centrale For Contemporary Art | Kanal – Centre Pompidou | TOPAZ / IN/FINITY | WIELS | workspacebrussels | ZSenne artlab

Programme et détails sur : https://www.kaaitheater.be/fr/agenda/performatik-19

0 comments on “PERFORMATIK, LA BIENNALE DE LA PERFORMANCE A BRUXELLES

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s