Agenda Bande dessinée Bons plans Lifestyle Votre Week-End à Bruxelles

MILO MANARA : L’EXPO A NE PAS MANQUER CHEZ HUBERTY & BREYNE

EXPOSITION. Milo Manara – Huberty & Breyne Gallery, Bruxelles (Ixelles) – Jusqu’au 5 janvier 2019

Jusqu’au au 5 janvier 2019, Marc Breyne et Alain Huberty accueillent les œuvres de Milo Manara dans leur galerie du Chatelain à Bruxelles. Deux projets récents et différents sont à découvrir.

Le premier est en noir et blanc. En 2017, le journal italien Corriere della Sera décide de publier l’intégrale de l’œuvre en bandes dessinées de Milo Manara dans une « Artist Collection ». À cette occasion, le maître réalise 45 nouvelles illustrations qui serviront à réaliser des couvertures inédites. À l’aide d’un crayon lytho et de quelques touches de stylo, Manara revisite, réinterprète et synthétise chacune des aventures couchées sur le papier au fil de sa grande carrière. C’est un travail précis, juste, érotique quand le sujet l’impose, toujours poétique et d’une élégance raffinée.

Le second est en couleur. Cette exposition sera également l’occasion de mettre en valeur l’incroyable talent du maitre en présentant ses illustrations sensuelles et coquines réalisées en couleur directe pour le jeu de cartes Red Light, a star is porn, édité par Freak & chic et Pornhub. Pour chacune des images de cette série, une figure féminine à la personnalité bien campée, sage ou sauvage, charmeuse ou aguicheuse, toujours élégante et fière.

nfant de la Libération, Milo Manara est né en 1945. Le maître de la sensualité italienne a financé ses études d’architecture en crayonnant des dessins de charme. A la sortie de l’école, les cuisses bottées de Barbarella, la vamp de l’espace de Jean-Claude Forest, et de Jodelle, l’héroïne pop art du Belge Guy Peelaert, le convainquent d’embrasser le 9e Art. Après s’être fait la main sur Jolanda la pirate, il adapte Le Décaméron de Boccace en bande dessinée.

A l’aube des années 1980, il met en scène une femme sous influence dans Le Déclic, s’attire les foudres de la censure, mais la critique et le public l’encensent. En 1987, il reçoit l’Alfred du meilleur album étranger au Festival d’Angoulême pour Un été indien, réalisé avec son ami Hugo Pratt. Qu’il s’empare de l’histoire de Giuseppe Bergman, des Borgia, des X-Men ou du Caravage, Milo Manara défie avec succès la morale de ses coups de pinceau sans tabous.

Pourtant son œuvre ne peut être réduite à ses images coquines ni à son art de la fessée ou du Kamasutra. La beauté érotique du trait cache chez Milo Manara un vrai discours sur la femme dont l’esthétique a fait école. Il y a du Caravage dans l’œil de Milo Manara lorsqu’il pose le regard sur une femme. L’artiste sait toucher la sensualité de l’âme et goûter au Parfum de l’invisible entre deux courbes féminines.

En 2016, Milo Manara s’est frotté au modèle de la beauté éternelle, Brigitte Bardot, dont il a peint vingt-cinq portraits. Pour cet amoureux des arts, la femme fait tout simplement partie des paramètres fondamentaux de la représentation de l’humanité. Elle incarne à la fois nos racines terrestres et une forme de projection divine.

Huberty & Breyne Gallery
Place du Châtelain, 33
1050 Ixelles
+32 2 893 90 30
contact@hubertybreyne.com
http://www.hubertybreyne.com

Advertisements

0 comments on “MILO MANARA : L’EXPO A NE PAS MANQUER CHEZ HUBERTY & BREYNE

Laisser un commentaire

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s